bandeau

Les Concerts à Sainte Marie des Batignolles

Vous souhaitez donner un concert à Sainte Marie des Batignolles ?

Le bureau de l'Association se réunit une fois par mois, et décide des concerts retenus, parmi les demandes reçues.

Sainte Marie est avant tout une église et pas une salle de concert, ce qui fait que l'on n'accepte que 1 à 2 concerts par mois maximum.

L'Association privilégie avant tout les concerts de bonne qualité musicale, avec de préférence des formations de type orchestre ou/et choeur. Le répertoire sacré est préféré au répertoire profane dans nos choix, mais n'hésitez pas à nous soumettre vos demandes :

De préférence, les concerts ont lieu les lundi, vendredi et samedi soir.

Une participation forfaitaire aux frais de l'église est demandée pour chaque concert, que l'entrée soit libre ou payante.

Quelques informations sur l'église

L'Eglise Sainte Marie des Batignolles peut accueillir jusqu'à 500 personnes assises. Le choeur peut contenir jusqu'à une soixantaine de choristes et un orchestre d'une cinquantaine d'instrumentistes.

Nous ne disposons pas de piano, mais d'un orgue électronique dans le transept (à tester avant les concerts). En revanche, le Grand-Orgue est disponible, après accord de Jean-Louis Vieille-Girardet, son titulaire. Nous prévenir auparavant si vous souhaitez y avoir accès (une participation financière complémentaire est demandée dans ce cas).

L'église est chauffée en hiver (et presque climatisée en été : ventilation d'air frais...).
L'église peut aussi être disponible pour les répétitions.

Le Grand-Orgue de Sainte Marie des Batignolles

Le Grand-Orgue de l' église Sainte Marie des Batignolles fut construit en 1923 par la Manufacture Mutin Cavaillé-Coll.

Les principales caractéristiques de cet instrument sont les suivantes :
3 claviers de 56 notes,
pédalier de 30 notes,
transmissions mécaniques(électrique à la pédale) avec machine Barker au grand orgue,
composition de 35 jeux, dont 30 réels.

En 1946-1947, une restauration fut entreprise par la société Beuchet-Debierre, avec inauguration par Maurice Duruflé en novembre 1947.

Dès le milieu des années 1960, le Grand-Orgue de Sainte Marie des Batignolles ne fut plus entretenu, jusqu'à devenir entièrement muet dans les années 1980.
Après plus de 12 ans de silence, en 1992, la Ville de Paris confie la restauration de cet instrument au facteur Bernard Dargassies. Les travaux durèrent deux ans, et le grand orgue restauré fut béni en 1994.

En 2006, l'orgue devient "asthmatique". Une restauration de la soufflerie s'impose. L'Association des Concerts se mobilise, édite un CD à plus de 1000 exemplaires (quelques uns encore disponibles au prix de ) et récolte 17.000€. La mairie de Paris (direction des affaires culturelles) vient en soutien à ce projet et l'orgue est une nouvelle fois restauré en 2010.

Parmi les musiciens célèbres qui furent organistes titulaires, citons Adolphe Deslandres, André Messager, Emile Bouichere, Henri Busser. Notons aussi que Marcel Dupré, joua à l'occasion de certaines grandes cérémonies.

L'actuel titulaire, Jean-Louis Vieille-Girardet, est le successeur de Joachim Havard de la Montagne qui fut organiste pendant 50 ans.

Historique de l'église Sainte Marie des Batignolles

La construction de l'église Sainte-Marie commença en 1826 par la nef et le péristyle, sous la direction de l'architecte Molinos. La population de la commune augmentant, l'agrandissement de l'église fut décidé en 1839. Deux chapelles latérales furent construites alors, sous la direction de l'architecte LEQUEUX. Le 2 avril 1841, l'archevêque bénit la statue de la Vierge et consacra les autels latéraux à la Vierge Marie et à Saint-Vincent de Paul. Le profil définitif de l'église fut atteint en 1851.

L'église doit son nom à une légende : un ouvrier aurait trouvé, lors des travaux de fondation, une statuette de la Vierge qui a disparu depuis. Plus sûrement, la Duchesse d'Angoulême avait souhaité que la dédicace de la nouvelle église soit faite à sa sainte patronne. L'église prend son nom de Sainte-Marie des Batignolles en 1830 quand Charles X disjoint de la commune de Clichy-la-Garenne la nouvelle commune des Batignolles-Monceau.

L'église a la forme d'un temple grec. Son fronton triangulaire est soutenu par quatre colonnes de style toscan. C'est une des rares églises qui n'ait pas de clocher. La cloche que la légende a baptisée " Etiennette "a été fabriquée par le fondeur HILDEBRAND en 1857.




2940 visteurs différents ont consulté cette page (4049 connexions)